Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 18:58


EGLISE SAINT LOUP
 

             SAINT LOUP SAUVE DES EAUX
                                                         La belle église du bourg de Lanloup.

Que serai Lanloup sans son église... ? L'église Saint Loup est la pièce maîtresse du patrimoine Lanloupais et par tous les moyens, les diverses municipalités s'efforcent de l'entretenir et de la restaurer pour préserver son état et son cachet d'antan. Il y a quelques jours la toile du maître-autel a été déposée pour être restaurée.

Jeudi matin, les représentants de la municipalité : Melle Even, maire ; Dominique Connan, premier adjoint, ont réceptionné les travaux de réfections du caniveau de l'église, en présence de Mme Marie-Line Quéro du service départemental  de l'architecture et du patrimoine, représentante du ministère de la Culture.  

                             Dominique Connan, Marie-Line Quéro, Louise Anne Even, M. Lefevre.
       

Ces travaux de restauration ont été effectués par l'entreprise Lefevre de Pordic, spécialisée dans ce domaine, qui était également présente pour cette fin de chantier.


Durant le mois d'octobre 71 mètres de dalle en béton ont été cassés pour faire place au maçonnage d'un caniveau en micaschiste. L'ancienne dalle apportait beaucoup d'humidité à l'église, ce qui était néfaste pour sa bonne conservation.

                                      Le petit maitre-autel de la chapelle sud (photos Roger Gardan).


Le soubassement du petit maitre-autel de la chapelle sud, a subi également une petite restauration pour la même raison. Son soubassement de ciment a été cassé pour être remplacé par des dalles de pierre, ce qui harmonise et met en valeur ce bel ensemble.


Cette nouvelle phase de restauration se monte à 16 764 €, réparti entre le conseil général, le conseil régional, la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) et la commune de Lanloup en charge des 25 % du montant des travaux restants.


La restauration du chœur de l'église est également envisagée.

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 10:57


CHEMINS DE TRAVERS...

                  ...FAIT DES HEUREUX !

Il ya deux ans, lorsque j'ai créé ce journal ''Chemins de travers'' j'avais pour but uniquement de faire connaître ma commune.

Mais petit à petit, au fil des mois, ce petit journal a très vite pris une autre dimension.

Après avoir rendu ses services au Japon à l'occasion d'une exposition. 

                                        
DE LANLOUP AU JAPON

Réalisé la rencontre d'Alan Stivell et de son professeur Raymond Clusaz (notre doyen de Lanloup), qui s'étaient perdus de vue depuis 50 ans.

                                   
ALAN STIVELL et RAYMOND

Retrouvé la statue de Saint Golven disparue depuis un siècle.

                                   
SAINT GOLVEN ''LE RETOUR''

Chemins de travers vient de faire des heureux.

Yvette  habite la région Parisienne et a passé ses vacances d'enfance à Lanloup. La nuit lorsque le sommeil lui fait défaut, elle surf sur internet et par hasard est venue se promener sur nos chemins de travers.

Ce fut un choc pour elle de revoir tant d'années plus tard les lieux ou elle a connu ses premiers émois d'adolescente.

Yvette m'a envoyé un gentil petit message relatant quelques bons souvenirs que j'ai publié.

                                          SOUVENIRS DE LANLOUP

Ange, son premier amour était fort heureusement abonné à la newsletter  de mon petit journal et est resté bouche bée devant l'article de son amie d'enfance....

                       Yvette et Ange se retrouvent 44 ans plus tard sur les Chemins de Travers !

Et la magie de chemins de travers à une nouvelle fois opérée, 44 ans plus tard les amoureux se sont retrouvés. Libre tous les deux... Une nouvelle histoire commence...

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 18:49


DERNIERES NOUVELLES...

             LANLOUP RAYE DE LA CARTE


Non ce n'est malheureusement pas une blague, vous êtes une fois de plus les premiers à l'apprendre en exclusivité par l'intermédiaire de ‘' Chemins de Travers '' le journal du Citoyen.

 

 Il n'a pas fait particulièrement chaud cet été dans le coin, donc les services techniques de l'Equipement n'ont pas pu confondre vitesse et précipitation et mélanger les panneaux de la commune.

 

Nos gamins Lanloupais sont des plus sages et n'ont pas eu l'idée non plus de jouer avec nos pancartes d'entrées et de sorties d'agglomération. Et pourtant... et pourtant...

 

Voici une devinette déposée dans la boite à mail du blog de Lanloup, par un citoyen Lanloupais qui ne sait plus où donner de la tête :

 

Quand je sors, je rentre,

Quand je rentre, je sors...

Qui suis-je ?

Réponse : ( un citoyen paumé ! )

 

Explications (mode simple) :

                               Je sors de Lanloup (en principe)...  (photos Philippe MICHOT).

En effet lorsque l'on prend la route de la mer en direction de Bréhec, (en principe) on sort de la commune,  eh bien non, officiellement on y rentre.

 

Lorsqu'on reprend la route de la mer dans l'autre sens en direction de Lanloup (toujours en principe) on rentre dans la commune, et bien non, officiellement on en sort. Oui je sais il y a de quoi perdre son latin.

 

Si ma théorie est juste, avec toutes ces entrées et ces sorties, c'est un vrai moulin, ‘' on n'est plus chez soi '' !

 

Explications (mode avancé) :


                                              Je rentre dans Lanloup (en principe)...

Etant donné qu'après le panneau d'entrée d'agglomération ce n'est plus Lanloup (mais Plouézec), nous ne sommes pas chez nous.

Prenons maintenant le problème à l'envers,  étant donné qu'après le panneau de sortie d'agglomération ce n'est (en principe) plus Lanloup, nous ne sommes plus chez nous... donc, la commune de Lanloup n'existe plus !

 

Lanloup par cette opération vient d'être rayé de la carte ! Donc inutile de vous précipiter pour payer vos impôts !

 

Merci Philippe pour ce clin d'œil, les services techniques de la commune ne vont pas manquer de corriger cette bévue.

Mais pour une fois, grâce ce mélange incompréhensible de panneaux, la commune de Lanloup a ''pignon'' sur mer (privilège), donc finalement dépêchez vous de régler vos impôts avant qu'ils n'augmentent.

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 15:46


CLIN D'OEIL
 
                                       CA BOSSE ! ! !Pas de dimanche ni jours de fêtes pour les deux nouveaux cantonniers de la commune de Lanloup. Merci Joëlle pour ta photo !


Partager cet article
Repost0
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 23:16


UNE VISITE CHEZ LE DOYEN

l
 
               RAYMOND FETE SES 91 ANS

Samedi matin une délégation du conseil municipal de Lanloup, présidée par Louise-Anne Even, maire, se sont rendu au domicile du doyen de la commune pour lui souhaiter un joyeux anniversaire à l'occasion de ses 91 ans.
I
 
                                 Raymond Clusaz, doyen de la commune et son épouse Marthe.

Raymond Clusaz est né à Paris le 30 Mai 1917, après avoir effectué sa carrière en temps qu'instituteur, il est venu passer une agréable retraite dans la maison familiale de Lanloup.

                                      Le doyen à coté du maire, à l'occasion du vin d'honneur.

Du temps libre, Raymond et Marthe son épouse, n'en n'ont pas beaucoup, quatre fois par semaine ils vont jouer en bridge avec des amis dans divers club et pas question de perdre...

Alors pour les trouver à domicile il faut pratiquement avoir un rendez-vous !

 Jean-Yves, Louise-Anne, Gwenola, François et Philippe, membres du coneil municipal ont rendu visite à Raymond.

Mais samedi, ils étaient présents pour accueillir la municipalité venue célébrer ce 91ème printemps, autour d'un vin d'honneur.

Joyeux anniversaire Raymond et à l'année prochaine ! 
 

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2007 7 02 /09 /septembre /2007 08:28


CLIN D'OEIL
 
l
Côté... cour ! 
Tout était bien calme ces derniers temps à Lanloup, moins de circulation avec le départ des derniers touristes, du beau temps, une légère douceur d’automne se faisait sentir en cette fin de période estivale. 
mouette16.gif
 
Non ! Ce n’était quand même pas le calme complet… Bien au contraire !
 
Il y a quelques jours, je tentais d’achever ma grasse matinée bien paisiblement, (ce n’est pas vrai, je suis un lève tôt, mais pour l’article ça fait bien, surtout que je n’ai pas grand-chose à dire), quand quelques bruits sourds vinrent me titiller les tympans, des bruits de raclement d’abord. 
 
Puis, des bruits de moteurs qui se faisaient de plus en plus pointus et des éclats de voix me jetèrent hors du lit, j’ouvre la fenêtre, pas de casques à l’horizon, pas de jeeps non plus, donc pas de panique, ne nous alarmons pas... 

J’allume la radio, (ce n’est pas vrai, je ne l’écoute jamais, je capte rien, pas moi le poste), la France n’est en guerre avec personne, Nicolas prépare son petit cartable pour la rentrée, Ségolène aussi, elle range sa gomme et ses petits crayons, mais pas pour rentrer dans la même école, la routine pour tout le monde… donc ce ne peut-être qu’un phénomène uniquement local sans grande gravité, il n’y a pas péril en la demeure !
 
l
COUR-01.JPG
                                                     La cause de mes mots.
Je prends donc le temps d’avaler mon petit café Espagnol (café olé ! au lait), et je me dirige courageusement vers l’épicentre du séisme. Et là, je constate qu’une entreprise de travaux public est en train d’œuvrer, à défoncer la cour de mon ancienne école, transformer aujourd’hui en salle polyvalente, oui ma cour à moi, en miette…
 
Soudain, je me revois en culotte courte courir en ce lieu, sur un sol instable où les cailloux semblaient pousser hors de terre comme des champignons, je me revois également prendre mes grands pieds dans une roche qui dépassait un peu plus que les autres et faire un majestueux vol plané, m’étaler de tout mon long devant tout le monde… Oh la honte ! 
l
COUR-02.JPG
                                                                 Ma cour en miette !
Je me relevais en pleurs avec une profonde entaille dans le genou droit, que l’on m’aspergeait de teinture diode, ça me brûle encore, rien que d’y penser ! Oui je sais, c’est de l’histoire ancienne, à peine 45 ans, mais, si je ne porte plus les culottes courtes, je porte encore les stigmates de cette envolée majestueuse, avec une belle cicatrice.
 
Là, je m’égare un peu, nous avons parlé des prémisses de l’automne, de mes grasses matinées éphémères, d’un éventuel débarquement avorté, de mes vols planés dans la cour de l’école, de la rentrée politique de Nicolas et de Ségolène, nous avons fait un peu de médecine, nous allons dépassé E=M6 …. 
l
COUR-03.JPG
                                             La semaine prochaine, je bitume !
Enfin beaucoup de baratin pour tout simplement vous dire : que nous allons avoir un beau parking devant la salle des fêtes, car la municipalité a décidé de bitumer ma cour, ce qui n’est pas une mauvaise chose. 
l

Cour-04.JPG
                                                                   Toute de noire vêtue...
 
La seule chose dont j’ai le regret, c’est que ces travaux n’ont pas été exécutés quelques décennies plus tôt, car je ne me serais pas pris les pieds dans le tapis ! 
l
Partager cet article
Repost0
17 juillet 2007 2 17 /07 /juillet /2007 19:23


Y A T'IL UN PILOTE DANS L'AVION ?

l
En toute discrétion...  
 
Depuis des lustres l’on vient souvent de très loin se marier à Lanloup.
 
Sa charmante église avec son petit cachet d’antan attire bien des cérémonies.
 
Autrefois il n’était pas rare de venir se marier, en char à bancs, ou en prenant le petit train.  
l
Char----banc.jpg                                                               Le temps des chars à bancs
  
Bien souvent la mariée arrivait à l’église souillée du noir des escarbilles et la belle robe blanche avait perdu de son éclat devant M. Le Curé, mais bon… cela avait son charme. 
l
p-tit-train.gif
                                                                 Le légendaire P'tit Train...
l
 
Mais les temps ont bien changé, les mœurs ont évolué, les chars à bancs garnis de géraniums trônent sur les pelouses, le petit train coule une paisible retraite dans un musée.
 
Si ce bon temps est malheureusement révolu, fort heureusement l’on continue quand même de venir se marier à Lanloup, ou d’y faire la fête, avec par contre de nouveaux moyens de locomotions. 
l
h--lico-1.JPG
                                                                        Une belle libellule.
l
 
En ce moment, c’est l’époque des moissons, et samedi l’on croyait qu’une grosse moissonneuse batteuse oeuvrait dans la localité.
 
Mais que nenni, que nenni, pas l’ombre d’une « moisbat » en vue, mais plutôt la silhouette élancée d’une grosse libellule qui évoluait au-dessus de notre tête.
 
Notre place du bourg étant un peu juste, le parking étant bien rempli en cette saison estivale, le pilote le temps d’un mariage s’est tranquillement posé dans un champ, loin de la zone bleue et des parcmètres ! 
l
h--lico-2.JPG
                                                           Je veux le même pour Noël...
l
 
Après la fête… adieu le Saint ! ’’ La moisson achevée ’’ et après une bonne nuit de sommeil, tout le monde a regagné ses pénates par la voie des airs, évitant ainsi les habituels bouchons des retours du week-end !
 
Tous mes remerciements à Nathalie LA PORTA, fan du blog de Lanloup ‘’Chemins De Travers’’, pour ses clichés qui illustrent ce clin d’œil hors du commun.
l
Partager cet article
Repost0
29 mai 2007 2 29 /05 /mai /2007 13:09

UN ANNIVERSAIRE  HORS DU COMMUN

RAYMOND FETE SES 90 ANS 

l

 RAYMOND-1.JPG

Raymond, doyen de la commune de Lanloup, vient d'avoir 90 ans !

Né à Paris le 30 Mai 1917, dans le 12 ème arrondissement, Raymond CLUSAZ, après avoir été Normalien d'Auteuil, a exercé durant 35 ans le métier d'Instituteur.

De 1937 à 1972, il a enseigné dans diverses régions, Paris, Champigny Sur Marne et en Haute-Savoie, à Gaillard.

En 1955, à Paris, Raymond avait pour élève un jeune garçon de 11 ans, du nom d'Alain COCHEVELOU. 

Stivell.jpg
                                                     ALAN STIVELL
Il devait devenir quelques années plus tard, l'ambassadeur de la musique Bretonne moderne, sous le pseudo d'Alan Stivell.

Aujourd'hui Raymond, vie une paisible retraite dans notre petite commune de Lanloup qu'il affectionne beaucoup et dont il en est le doyen.
l

Joyeux Anniversaire Raymond !
anti_bug_fck 
l   drapeau-02.gif
                            TRUGAREZ VRAS ALAN !

Merci à ALAN STIVELL d'avoir emprunté mes '' Chemins De Travers '' et d'y avoir déposé ce petit message :



Alan-STIVELL.jpg
                             Photo dédicacée pour Chemins De Travers

Je suis heureux d'avoir reçu votre message concernant M. Raymond CLUSAZ....
l
J'ai le souvenir d'une personne grande et légèrement maigre ressemblant à Yves MONTANT...
l
Je l'appelerai...
l
Joyeux Anniversaire (De ha bloaz laouen) à M. Clusaz !
l
Encore Bravo !...
l
Amitiés,
l
Kenavo
l
                                                                                    Alan Stivell
  

 celte20.gif
Et la promesse fut tenue

Raymond Clusaz se souviendra jusqu'au dernier de ses jours, celui de ses 90 ans.

50 ans après s'être perdu de vue, l'élève et l'instituteur ont à nouveau conversé ensemble et échangé de bons souvenirs, que l'un et l'autre ont eu grand plaisir à évoquer.

L'émotion était à son comble pour notre doyen, qui estimait avoir reçu le plus beau des cadeaux, pour entamer cette nouvelle décénnie.

Alan STIVELL, lui a bien sûr souhaité un joyeux anniversaire, ils se sont donnés rendez-vous le 14 Août à Guingamp, lors d'un concert...
 

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2007 3 03 /01 /janvier /2007 14:12

 

60 ans de mariage

 

Du Diamant pour Marthe et Raymond

Comme à la mairie en 1946 !

Il y a 60 ans aujourd'hui. Le 31 décembre 1946, Marthe ROLLAND et Raymond CLUSAZ, se disaient  ''OUI '' devant M. le Maire de Champigny-sur-Marne.

Ce n'est pas tellement loin... ils s'en souviennent encore !

Marthe est née à Kervad à Lanloup et à fêté ses 90 ans le 1er Mai, elle est la vice doyenne de la commune. Raymond, fêtera ses 90 ans le 30 Mai prochain et détient le titre de doyen de Lanloup.

Bientôt tous les deux vont être arrière-grands-parents, cette fois le titre est partagé !

Tu devrais m'en faire plus souvent !

Tous les deux étaient instituteurs et au début de leur retraite dans encore un ''OUI'' commun, ils ont décidé de vivre au soleil, en passant l'hiver du côté de Marseille et l'été dans leur gentille maison de Lanloup.

Ces trajets ont quand même duré trente ans ! En raison de leur grand âge, ils ont choisi la Bretagne comme port d'attache et Lanloup pour embarcation.

Ils y passent une retraite pas forcément paisible, mais plutôt active, car ils sont très pris par les tournois de Bridge entre Paimpol et St Quay-Portrieux, la partie n'est pas gagnée d'avance. Mais le classement est super.

Marthe et Guillaume ROLLAND les deux extrémités de la famille.

En ce jour mémorable, à marquer d'une pierre blanche (d'un diamant) ils n'ont pas manqué de convier la proche famille au traditionnel vin d'honneur.

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2007 1 01 /01 /janvier /2007 10:01
 
Départ en retraite
 
L’heure de la récré…
 
Voilà qui est fort original, commencer l’année en partant en retraite, on ne peut espérer mieux !
A
 
 
 
Jeannot Le Put
Jean Le Put, plus communément connu sous le nom de Jeannot, a commencé sa carrière de couvreur en 1972. Domicilié à Kerfot, il avait installé son entreprise à Lanloup, petit village qu’il affectionne tout particulièrement.
A
 
 
Une centaine de personnes, était présente à ce pot d'amitié.
Pour finir en beauté Jean, ne s’est pas contenté d’effectuer piano, piano, la couverture d’un toit d’abri de jardin. Il s’est offert pour dernier chantier, la couverture du château de Loc-Maria à Ploumagoar, ce qui ne représente pas une mince affaire.
A
 
C’est avec un peu de nostalgie tout de même qu’il quitte sa situation élevée, pour une vie un peu plus terre à terre, mais, près de ses proches.
A
 
 Ce n'est qu'un au revoir.
Vendredi soir à la salle polyvalente, en présence de M. Hubert Blanchard, Maire de Lanloup, des membres du conseil municipal, des présidents d’associations, des clients locaux, des représentants commerciaux, d’artisans et d’amis, que Jeannot fêtait son départ en retraite en offrant le pot de l’amitié.
A
 
 Le Conseil Municipal n'a pas manqué de venir saluer M. Le Put.
 
Mais que va-t-il faire durant ses journées ? Sans hésiter il nous répond : la pêche, le bateau et jouer aux billes avec mes petits enfants et s’il lui reste du temps de libre, il improvisera.
 
Jean et son épouse Marie Thérèse.
En signe de remerciement pour son aimable invitation, son épouse Marie Thérèse, a reçu des fleurs et Jean, un petit chèque (non pas pour régler l’ardoise) mais pour s’acheter entre autre… des billes !
A
 
Jean et  Alban, beau fils et successeur.
La succession reste familiale et se trouve assurée par son beau fils Alban SCHOUBERT, 31 ans, de Pléhédel, assisté de six ouvriers.
 
Nous souhaitons une heureuse et longue retraite à Jeannot, qui ne l’oublions pas a donné gracieusement son temps pour effectuer la couverture de la chapelle Sainte Colombe de Lanloup en 1993, qu’il en soit une nouvelle fois remercié.
 
Pour Alban nous lui souhaitons beaucoup de travail !
 
Jean-Yves Rolland
Partager cet article
Repost0