Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2007 5 06 /07 /juillet /2007 19:22


GENEALOGIE
 
l

                   LES ARCHIVES SUR CD ROM 

Lanloup petite commune des Côtes d'Armor dotée de 261 habitants, est bien connue en Europe à travers ses anciennes archives. 

La commune peut ainsi se vanter de détenir un record, en possédant le plus vieux registre de baptêmes de l’ancienne Europe. 

Mme-MEURZEC.JPG                                                  Maryvonne Meurzec, une passionnée d'histoire.


C
’est une Quinocéenne (native de Saint-Quay Portrieux), Mme Maryvonne Meurzec, qui a traduit ce vieux registre datant de 1467 (date probable d'ouverture).
Passionnée de généalogie, Maryvonne a voulu se perfectionner dans ce domaine et n’a pas tardé à prendre des cours de paléographie, pour déchiffrer les précieuses écritures retraçant tant bien que mal, une grande partie de notre passé.
Durant trois ans, Maryvonne a suivi des cours aux Archives Nationales de Paris, qui ont d’ailleurs restauré notre beau registre.
Par la suite elle est devenue membre du Centre de Généalogie des Côtes d’Armor (le CG 22) où bénévolement, durant des années de mairie en mairie elle a décortiquée les différentes archives (baptêmes, mariages, décès), pour les rendre accessible à tous. 
l

lanloup-registre.jpg
                        Encore une page d'histoire, issue du registre de 1467, l'une des plus belle.
La semaine passée, Maryvonne Meurzec, accompagnée des membres de CG 22, dont certains ont également œuvré sur les relevés de registres : Jean-Paul Le Bloas, président de l’association ; Marie Boucher, trésorière ; Guy Mahé, responsable informatique ; Robert Rohon, Jean-François Guillou et Marie-Antoinette Espinousse, ont remis à la mairie de Lanloup le fruit de leurs travaux, gravé sur CD ROM.
Pas moins de 3798 actes de naissances, de 1472 à 1906 ; 748 actes de mariages de 1592 à 1906, et 2343 actes de décès de 1635 à 1906, peuvent ainsi être rapidement consultés.
Les services des Archives Départementales des Côtes d’ Armor, ont développé de nombreux efforts à la numérisation de leurs archives, qui sont bien sûr consultables en ligne, avec une marge légale de discrétion de cent ans. 


Mon article concernant notre vieux registre vient de paraître dans la revue de généalogie Finistérienne ''SOUCHE''. Merci aux initiateurs !

copy_of_7.jpg                                                                Un bien beau livre d'histoire...

Il y a prés de Paimpol, en la paroisse de Lanloup une petite église de granit qui à travers les âges a su conserver un fragment de la mémoire de son village.

Si aujourd’hui, la sauvegarde du patrimoine est une préoccupation majeure, ici comme là-bas, ce ne fut pas toujours le cas.

Bien des édifices oubliés sous les ronces, rongés par le temps faillirent disparaître, transformés parfois en carrières.

La volonté de quelques uns, amoureux de leur village, voulant faire revivre quelques traces du passé en décidera autrement.

Alors, pierre après pierre, ils ont rebâti, qui une chapelle, qui un moulin ou un joli manoir. 

Le maçon de ses mains, reconstruit le mûr effondré et l’édifice se dresse de nouveau face au regard des hommes. Mais qui donc fréquenta ces lieux il y a tant et tant d’années ?
 
Laissons Jean-Yves ROLLAND nous conter l’histoire d’un des registres les plus anciens de notre patrimoine. A travers le temps, l’encre magique laissée par la plume dira de nouveau les noms oubliés.
 
Yannick Lenouvel
Adh.0311

Pour plus d'informations sur le registre de Lanloup suivre ce lien.

Partager cet article

Repost 0
Published by JEAN-YVES ROLLAND - dans GENEALOGIE
commenter cet article

commentaires

le floc'h pierre 11/10/2007 14:44

Bonjour je suis fortement interressé pour consulté ce registre, en effet étant épisodiquement à la recherche d'information sur la généalogie de ma famille, qu'elle bonne surprise d'apprendre que ce registre est consultable de manière numérique.   Je suis de part mon père à 50 % de Lannebert : le floch et 50 % de Plouha Raison ( la civette ).   De part ma mère 50% de kertugal : lesquelen et 50% de Plouha : Le Cornec ( Kerfave à coté de l'ancienne Gare de Lanloup).    J'ai ouie dire qu'un de mes aieux servait de marche pied du cimetiere de Lanloup ( entrée coté direction Bréhec ) et que certains s'étaient illustrés lors de la révolution .Dans l'attente de vous lire afin d'enrichir mes informations sur l'histoire de mes prédécesseursMerci d'avancePierre Le Floc'h